Publié le 22 août 2018 (mis à jour le 03 déc 2018)
À l’apogée des philosophies de bien-être au travail, les espaces se transforment. Notre rapport au travail a complètement changé: nous sommes en demande d’espaces de travail qui nous apportent bien-être, échanges, motivation mais aussi une mobilité adaptée à un quotidien hyperconnecté.  

Le travail c’est toujours la santé ?

Oui, enfin surtout si l’environnement dans lequel on l’effectue est adapté à nos ambitions et à notre mode de vie. Un bureau hostile à la créativité, à 70km de chez soi ou une habitation qui combine maladroitement vie professionnelle et personnelle devient difficilement envisageable. La vie personnelle devient de plus en plus priorisée par les travailleurs. Ils ne sont pas prêts à voir leur vie personnelle happée par leur emploi et veulent conserver une liberté; de sorte à adapter leurs horaires en fonction de leurs contraintes et/ou aspirations personnelles. Aujourd’hui 52% des actifs travaillent en dehors de leur entreprise que ce soit pour une heure, une journée ou des semaines complètes en télétravail.

 

Des nouveaux modes de travail, pourquoi ?

Nos attentes face à nos espaces de travail se sont affinées. On attend non seulement du confort, mais aussi des espaces qui laissent évoluer nos ambitions, notre créativité, et donnent lieu à une collaboration inter-entreprises et à de réels moments de détente. Les travailleurs recherchent des lieux où ils seront à même de construire un schéma cohérent avec de nouvelles envies. Ces nouvelles aspirations entrepreneuriales ont fait émerger les concepts de nomadisme, d’espaces partagés et évidemment de coworking; des termes pas toujours très clairs.  
  • Nomadisme, je veux travailler là où je suis heureux :
La digitalisation a fait de nous des travailleurs plus mobiles grâce à une hyperconnectivité infinie. Désormais nous pouvons travailler de partout ou presque dès lors que nous avons de l’électricité et une connexion internet. À même de travailler hors du cadre classique: ordinateur- bureau-café, le travail devient nomade. Preuve, aujourd’hui 93% des jeunes ne sont plus prêts à travailler dans un bureau classique.    
  • Home-office ou télétravail :
Pour organiser nos journées en fonction de notre vie (lieu d’habitation, vie personnelle, seconde activité etc.. )  quoi de mieux que de choisir où et quand on veut travailler ? L’idée n’étant pas de travailler le moins possible mais bel et bien de trouver l’endroit le plus agréable pour nous. Nous ne travaillons plus en format 9-18h derrière un bureau mais à distance. On pense souvent que télétravail se résume à travailler chez soi, or le télétravail résume le seul fait de travailler à distance, relié à son entreprise virtuellement. Il est à différencier du home-office qui se rapporte uniquement au travail à domicile. Ce n’est plus le travail qui dirige l’organisation de notre vie, mais bel et bien notre mode de vie qui s’adapte à notre travail.    
  • Coworking et espaces partagés :
Avec plus d’un million de freelances ou auto-entrepreneurs sur le marché du travail, la France s’est adaptée au nomadisme de ces travailleurs indépendants. Ces dix dernières années, des espaces de coworking ont fleuri partout sur le territoire d’après un concept créé à Berlin dès 1995. En 2017, leur croissance a même atteint 214 % ! Mais qu’est ce qu’un espace de coworking précisément ? Le coworking ont pour objectif d’offrir des espaces de travail aux freelances,  micro-entreprises ou employés en télétravail au sein d’espaces agréables et conviviaux. Imposant un cadre, favorisant le réseautage, les échanges et les collaborations, le coworking permet aux travailleurs de disposer d’un espace de travail séparé de leur habitation. Il crée un micro climat accueillant qui s’adapte à des rythmes de travail personnalisés.   Nos sources de motivation sont désormais diverses, elles ne reposent plus uniquement sur le travail en lui-même mais aussi l’espace dans lequel on le pratique. Quand on peut travailler au sein d’espaces confortables, conviviaux et qui peuvent changer selon notre humeur, pourquoi retourner se cacher derrière un bureau austère ? Lyon,ville centrale de l’entrepreneuriat, reconnue à de nombreuses reprises pour son dynamisme économique, notamment dans le secteur numérique, réunit désormais plus d’une quarantaine de coworking. Au coeur du quartier d’affaires de Lyon Part-Dieu est né Pexeo Coworking, un espace de 420m2 créé autour d’une activité première : la communication (l’agence Peexeo est désormais intégrée au coworking). Découvrez 14 postes de travail,  6 bureaux fermés et4 salles de réunion dans un coworking agréable situé à 33 secondes la Gare Part-Dieu.